Qui suis-je ? Traductrice anglophone, Sarah Viguier-Warth

Traductions français / anglais

Elle est née dans la campagne anglaise, verdoyante et humide, à Meriden, le point le plus central de cette île. Elle a grandi à Londres, à l’époque de Carnaby Street, the Changing of the Guard et les livreurs de lait qui vous apportaient la bouteille sur le perron de votre porte. Ensuite, changement de décor pour ses années d’adolescence dans la ville provinciale, industrielle et multiculturelle de Coventry.

Sarah Viguier | Traductrice français / anglais
Sarah Viguier | Traductrice français / anglais
Traductions français / anglais

L’histoire d’amour avec la langue française commence vers ses 9 ans, avec des étés en Belgique, pour se poursuivre à 16 ans avec un an en pensionnat (Institut Marie-Clotilde à Nice – avec des bonnes sœurs et tutti quanti). Ici Sarah découvre qu’elle ne parle ni ne comprend grande chose à la langue française. Elle sait compter jusqu’à 10 et peut conjuguer le verbe être au présent. Un an plus tard, Sarah est en passe de devenir bilingue et se consacre naturellement à des études de français en rentrant en Angleterre. Un tour au University of Warwick et la voici de nouveau en France…

Sarah Viguier | Traductrice français / anglais

Professionnellement, elle goûte d’abord au plaisir “enivrant” de côtoyer des artistes français de Virgin Records (assistante de Relations Publiques) : elle a chanté sur un disque d’Alain Souchon (oui, oui !) et a vu Catherine Ringer allaiter sur le canapé des bureaux. Mais une grossesse plus tard, changement de cap, pour Europcar Holding Company : assistante puis responsable de formation, responsable de personnel pendant un temps et responsable du programme qualité. Parallèlement à ses fonctions, elle fait énormément de traduction, dans tous les domaines, étant souvent la seule personne anglophone dans l’entreprise. L’idée a germé…

Sarah Viguier | Traductrice français / anglais
Sarah Viguier | Traductrice français / anglais
Traductions français / anglais

Ensuite, commence la GRANDE AVENTURE. Le 1er avril 1994, Sarah lance sa petite entreprise de traduction. Elle ne gagne rien la première année, et pas grande chose la deuxième, mais, grâce à l’ancêtre des réseaux sociaux (le bouche-à-oreille), le nombre de clients augmente et l’activité devient pérenne, cela fait maintenant presque 25 ans qu’elle l’exerce… Arrivée sur la région bordelaise il y a trois ans, elle est comblée par la vie en Gironde, ses paysages viticoles, ses gens accueillants, son rythme de vie et son climat (bien qu’il pleuve vraiment beaucoup dans le bordelais– un retour à ses racines peut-être !)…